Kinesiologie

"Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau

et non pas pour se battre contre l'ancien"

- Dan Millman - 

  

Tout dans notre corps est mouvement : muscles, os, liquides, énergies, pensées...etc. 

De cette synergie subtile, naît le bien-être, la joie, la curiosité.

 

Or, en présence d'un stress négatif*, cet équilibre peut-être perturbé, entraînant des changements parfois éprouvants dans nos façons d'appréhender le monde. Notre Être tout entier ne trouve pas d'autre solution que de figer une ou plusieurs de nos ressources, les rendant indisponibles.

 

Notre cerveau ne fonctionne alors plus de manière fluide, et nos nouvelles stratégies pour dépasser certaines expériences difficiles aboutissent à transformer notre façon d'être au monde.

 

Cela peut nous convenir un temps... Et peut-être aussi, par la suite, nous causer des difficultés et nous empêcher de suivre le chemin auquel nous aspirons, nous donnant la sensation d'être "entravés".

 

Exemple : "Depuis que j'ai été agressée verbalement dans la rue, je n'arrive plus à m'adresser aux personnes inconnues, ce qui me gène dans mon travail"

 

 Mais ce n'est pas une fatalité !

 

Notre corps enregistre tout ... et il n'oublie rien. Et pour notre survie, il dispose d'un nombre incroyable de ressources.

 

 

Chaque expérience - "bonne" ou "mauvaise" - que nous vivons, chaque solution que nous trouvons pour y faire face est analysée par le prisme de nos sens, de nos émotions, nos références et nos croyances puis est "classée" par et dans notre cerveau.

Elle entre ainsi dans un immense "référentiel interne",  nécessaire pour nous adapter à toute situation.

 

Il est temps de retrouver la possibilité de "faire autrement" en libérant ces ressources !

 

La kinésiologie est une pratique douce, prenant en compte la personne dans sa globalité et son unicité. 

 

C'est une pratique orientée vers "la solution" (donc l'avenir) plutôt que vers "le problème", afin de retrouver une fluidité dans chaque recoin de notre corps, de votre vie.

 

 


* Un stress peut être d'origine physique, émotionnelle, psychique, énergétique, neurologique, biochimique ou environnementale


La kinésiologie ne remplace pas les décisions personnelles et ne traite pas des maladies.

Aucun diagnostic n'est effectué, aucune prescription ni demande d'arrêt de traitement.

L'accompagnement qu'elle propose s'inscrit dans un esprit de complémentarité et de coopération avec d'autres professionnels.


Vous pouvez avoir recours à la kinésiologie si vous souhaitez :

  • Libérer et mieux gérer votre stress, des tensions professionnelles, familiales, scolaires...etc.
  • Déployer et améliorer votre concentration, vos capacités d'apprentissages scolaires, sportives, musicales, techniques..etc.
  • Fortifier votre mémoire,
  • Surmonter des peurs, angoisses, phobies ou un choc émotionnel,
  • Prendre soin de vous durant une maladie,
  • Améliorer votre sommeil,
  • Découvrir la confiance et l'estime de vous-même,
  • Restaurer votre vitalité, votre joie,
  • ...etc.

Un des domaines de la kinésiologie se préoccupe de l'accompagnement des personnes rencontrant des difficultés d'apprentissages (enfants, adultes) ou du maintient de leurs facultés (personnes âgées par exemple). Il s'agit de la kinésiologie éducative (Brain Gym®) mais aussi du travail sur l'intégration des réflexes archaïques.

 


 

L'outil de base de travail du kinésiologue est le 

 

"test musculaire":

 

Cette légère pression sur un muscle - mis en contraction- permet une véritable communication avec l'intelligence du corps, souvent subconsciente voir inconsciente.

 

En séance, le fait d'être de nouveau en contact (physique ou émotionnel) avec un stress passé, par rapport à un objectif, induit une baisse de tonicité d'un ou plusieurs muscles.

 

Comme nous travaillons par rapport à un objectif, il devient alors possible de :

 

  • Mettre en évidence l'origine du stress, de prendre aussi la mesure de notre sensibilité
  • Montrer la voie vers des solutions
  • Proposer un/des rééquilibrage(s) dans les domaines physique, émotionnel, psychique, neurologique ou biochimique pour entreprendre d'atteindre l'objectif.
  • Vérifier que le déséquilibre est corrigé.

Le test musculaire est avant tout éducatif car il permet à la personne de se rendre compte qu'elle porte d'innombrables informations, des solutions aussi !

 

Enfin, ce test musculaire n'est pas propre à la pratique de la kinésiologie; il est également utilisé par certaines professionnels de la santé : orthophonistes, dentistes, médecins, ostéopathes, posturologues, homéopathes, podologues, chiropracteurs...etc.

 



Pour les curieux, un bref historique :

Qu'est-ce que signifie "kinésiologie" ?

 

En Grec, "Kinêsis" signifie "mouvement" et " Logos" signifie "l'étude, la science".

La kinésiologie est donc l'étude et l'analyse du mouvement et la posture du corps humain (et animal) d'un point de vue biomécanique, articulaire et musculaire. Elle est très utilisée dans le domaine de la santé, en orthopédie, médecine du sport, ergonomie, médecine physique de réadaptation, odontologie.

 

 

L'accompagnement que vous cherchez auprès d'un kinésiologue est une branche issue de la kinésiologie, que l'on nomme "kinésiologie appliquée".

Ce n'est pas une médecine mais un accompagnement pour un "vivre mieux".

 

Par soucis de légèreté, nous appelons simplement "kinésiologie", la pratique de la kinésiologie appliquée.

Faire la différence avec une séance de "kinésiologie appliquée", proposée lors de séances avec un.e kinésiologue :

 

L'origine de cette pratique date des années 60, par les observations fines du médecin chiropracteur Georges Goodheart en lien avec des découvertes plus anciennes, de physiothérapeutes - le Dr Vladimir Janda, Florence et Henry Kendall - des ostéopathes, Chapman et William Garner Sutherland et des chiropracteurs, Térence Bennet et James Alberts.

 

Par sa curiosité, ses expérimentations et son esprit de synthèse, le Dr Goodheart conforte l'idée qu'un stress - traumatisme physique, mental ou émotionnel - provoque la perte de tonicité d'un ou plusieurs muscles : 

 

 

Le test musculaire, outil principal de la kinésiologie appliqué est né.  

Afin de trouver des voies de résolutions aux difficultés que ses patient.e.s manifestent, le Dr Goodheart explore le lien existant entre un muscle et un organe, comprend l'importance du niveau d'activité des points neuro-lymphatiques sur la colonne vertébrale, le mouvement crânien en fonction du mouvement respiratoire et invente la méthode de correction des neuro-vasculaires.

 

Aujourd'hui, en écoutant ce que nous "renvoi" le test musculaire (bio-feed back)à partir d'une difficulté, nous sommes orientés vers ce dont à besoin la personne pour débloquer ses ressources et pouvoir enfin avancer vers un objectif. 

  

En 1966, le Dr Goodheart découvre le livre de Félix Mann acupuncteur, qui lui confirme les liens entre la kinésiologie appliquée et l'acupuncture, ce qui nourri encore cette approche de la kinésiologie appliquée.

 

 

Aujourd'hui, la kinésiologie appliquée est influencée par les neurosciences, ce qui lui confère une approche encore plus profonde et pertinente vers le "mieux-vivre". Elle est d'ailleurs reconnue par les mutuelles dans de nombreux pays qui la considèrent autant que l’ostéopathie par exemple.