Psycho-traumatologie

Méthode Reconflex TT©

 

 

 

Il est possible de diminuer ce stress par une méthode rassurante, respectueuse du rythme de chacun pour aller vers un état plus confortable, plus vivable...

 

 Il est parfois bien difficile voir impossible de "vivre bien" suite à un événement traumatique (accident, violences, agression, harcèlement, abus sexuels, séparation, perte brutale d'une personne proche ou d'un d'emploi ...etc.)

 

Chez les victimes, il reste des "traces", des comportements parfois très douloureux voir encombrants dans leur vie; ils ont la sensation de ne plus être maître de leur propre vie; c'est comme si quelque chose s'était figé. Cela se traduit par exemple par :

  • Des stratégies "d'évitement" de personnes, de lieux
  • Apparition d'une dépendance à une substance, à une personne,
  • "Flash-back" intrusifs de la situation traumatisante
  • ...etc.

 

Notre rapport au monde est transformé, de même que notre rapport à nous-même;

c'est comme si notre cerveau n'arrivait pas à classer, à digérer l'événement.

 

Cet état porte le nom d’État de Stress Post Traumatique (ESPT) et fait partie de la Classification Internationale des Maladies (CIM-10)

 

 

Se libérer de la souffrance que cela occasionne, ressemble à un départ en grande randonnée : pour atteindre un haut sommet, il faut être bien équipé : avoir de quoi se sentir en sécurité avant de pouvoir cheminer.

 

  

La méthode Reconflex TT®, fortement imprégnée des avancées des neurosciences, permet dans un premier temps :

  • De répondre au stress quotidien qui résulte du traumatisme.
  • Objectif : se détendre, se rassurer, reprendre confiance en soi.

Ensuite seulement, il est possible d'envisager le travail sur le traumatisme en lui-même, en direction du mieux être.

La technique ensuite utilisée se base sur l'IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires) combinée à

des techniques d'acupressure (pression digitale douce sur des points d'acupuncture).

 

Cette seconde étape de travail permet de clôturer le processus de "digestions" de la situation traumatisante.

Elle peut ainsi être "classée" par le cerveau, ce qui permet à la personne de redevenir maître de sa vie.

 

Le nombre de séances nécessaires varie selon votre problématique. En moyenne, il faut compter 5 séances.